Carole BAILLARGEON

Carole Baillargeon, artiste sculpteure, participe au renouveau des techniques du textile en art contemporain, tout en évoquant des préoccupations humanistes, environnementales et écologiques. L’artiste recycle du denim pour créer de surprenantes œuvres sculpturales anthropomorphiques, offrant au spectateur l’accès à une puissante narration sur la condition humaine. À la fois complexe, vulnérable et impermanent, l’humain est traité comme sujet principal dans les sculptures-vêtements de Baillargeon. Cette orientation se développe dans une pratique hybride combinant audacieusement arts visuels, scénographie, métiers d’art et artisanat. Cette multidisciplinarité est pleinement utilisée dans le grandiose projet Paysages-Vêtements réalisé entre 2000 et 2015, où différents arts de la scène ont été utilisés en collaboration avec des codesigners et des figurants pour illustrer les quatre saisons du Québec. Également imposant, le projet Ainsi… présente de réels ciseaux ou d’anciens outils, recouverts de fragments de tissu qui ont ensuite été reprisés à la main. L’œuvre incarne le double rôle de victime et de bourreau; elle souligne le changement des conditions de travail dans un monde où l’automatisation prend de l’ampleur. Étrange, imparfait mais magnifique, chaque assemblage prend la forme d’une figurine porteuse de temps et de mémoires. Ce corpus toujours ouvert à de nouveaux ajouts compte au-delà de 250 sculptures.  En solo ou en collectif, c’est depuis 2017 que ces œuvres rejoignent différents publics au Canada et à l’étranger.

Depuis une trentaine d’années, la pratique de Carole Baillargeon est reconnue au Québec, en Amérique et en Europe.  De nombreux prix et bourses ont encouragé et soutenu sa démarche artistique.  Elle a  reçu le prix Hommage en métiers d’art en 2016; elle a aussi été primée en 2000 pour la réputation internationale de ses œuvres lors des Galas des prix Excellence Arts et culture pour les régions de Québec et Chaudière-Appalaches. Elle a remporté le premier prix Ville de Québec de la Biennale Découverte en 1993. Une scolarité de doctorat en études et pratique des arts à l’UQÀM, une maîtrise en arts visuels, spécialité arts textiles, et un baccalauréat en scénographie à l’Université Concordia constituent les principaux jalons de sa formation. Elle a aussi réalisé de nombreuses résidences de création au pays et à l’étranger.  Une première publication sur son travail a été produite en 2020.  Elle vit et travaille à Deschambault-Grondines.

Apprenez-en plus sur l’artiste:
La fabrique culturelle: « Carole Baillargeon (Deschambault) »
La fabrique culturelle: « Les paysages vêtements de Carole Baillargeon »

Déplacements, 2018-2019

Déplacements, 2018-2019

Soie, lin, tissus divers,teinture, couture,appliqués, broderie, 87 x 82 x 7 cm

Endeuillé #44, 2017

Endeuillé #44, 2017

Ciseaux, mousse synthétique, tissu, fil à coudre, épingles droites, 19 x 10 x 8 cm

Endeuillé #7, 2016

Endeuillé #7, 2016

Ciseaux, mousse synthétique, tissu, ruban, fil à coudre, 17 x 15 x 12 cm

Élément #5, 2002-2012

Élément #5, 2002-2012

Accumulation de couture de jeans, bobineuse et bobine en bois, 150 x 25 x 34 cm

Montagne déracinée, 2018

Montagne déracinée, 2018

Papier fait main, pyrogravure, boutons cousus, fil, brou de noix, crayon de plomb, 93 x 42 cm

Sporée, 2014

Sporée, 2014

Papier fait main, pyrogravure, boutons cousus, fil, pelon, 56 x 53 cm

Magnolia, 2014

Magnolia, 2014

Papier fait main avec inclusion de végétaux, pyrogravure, boutons cousus, fil, pelon, 45 x 39 cm

Découvrez le dépliant web de l’exposition « PEAUX IMMÉDIATES » ici:
Il est possible de télécharger le dépliant depuis le menu des outils au bas