Marie-Fauve BÉLANGER

Les sculptures de Marie-Fauve sont à la jonction entre l’œuvre sculptée et l’objet peint. Inspirée par la géologie, elle allie des matériaux naturels à des matériaux artificiels, tels que des bois nobles ou recyclés, du Plexiglas et de la résine. Assemblées et juxtaposées, les matières choisies par l’artiste sont ensuite sculptées avec une étonnante découpe; elles apparaissent comme d’extraordinaires fragments géologiques révélant la limite subtile entre le paysage naturel et transformé. Détaillés comme des bijoux, ces objets portent des strates composites qu’on peut se plaire à contempler comme des minéraux extraits de la croûte terrestre. Grâce à une technique en «Sculpture» qu’elle a suivie à Maison des métiers d’art de Québec, Marie-Fauve réalise des rondes-bosses et d’ambivalents paysages qui sont des exemples novateurs d’élaboration de formes sculpturales inspirées de la nature.

Originaire du Lac Saint-Charles (Québec), Marie-Fauve Bélanger vit et travaille dans Portneuf. Titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université Laval (2010), elle obtient en 2016 un diplôme d’études collégiales en métiers d’art – option sculpture, du Cégep Limoilou, et reçoit le Prix TELUS Expression et le Grand Prix de la Maison des métiers d’art de Québec. Elle se passionne aussi pour la murale et la médiation artistique qu’elle pratique depuis 2008, avec Graffitis de fauve. Son travail en sculpture a été présenté récemment en solo à la Maison de la Culture Côte-des-Neiges (2021), au centre d’artistes AdMare aux Îles-de-la-Madeleine (2020), au centre d’exposition Raymond-Lasnier à Trois-Rivières (2020) et dans diverses expositions collectives à travers le Québec, dont la Foire Papier 2021, la Manif d’art 9 (2019), la Foire en art actuel de Québec (2018) et la Galerie d’art Stewart Hall à Montréal (2018). En 2019, elle représente le Canada lors de la Biennale internationale en métiers d’art & création à Paris. En 2020, Marie-Fauve a reçu le Prix émergence en métiers d’art, lors du Gala des prix d’excellence des arts et de la culture et reçoit au printemps de la même année une bourse de projet de Première Ovation. Ses œuvres font partie de nombreuses collections privées ainsi que de celle du Musée des beaux-arts du Québec.

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR LA CAPSULE VIDÉO DE L’ARTISTE DANS SON ATELIER (FAC de Saint-Lambert, 2020)

Apprenez-en plus sur l’artiste:
La fabrique culturelle: « Planète fauve »

Point de non retour, 2018

Point de non retour, 2018

Résine, plexiglass, tilleul, contreplaqué, O.S.B, corafoam, noyé noir, M.D.F, 61 x 50 x 57 cm. Crédit photo: Geneviève Moreau

Rorschach 02, 2019

Rorschach 02, 2019

Résine, plexiglass, tilleul, noyer noir, contreplaqué, 19 x 31 x 21,5 cm. Crédit photo: Jean-Michael Seminaro