La Galerie Bernard est heureuse de vous annoncer l’exposition collective PAYSAGES CROISÉS / HORIZONS INÉDITS des artistes Karine Demers, Robert Deschênes, Lise Gagné et Géza Hermann, présentée du 15 septembre au 9 octobre 2021.

Cette exposition d’œuvres aux énigmatiques paysages abstraits offre une nature libérée de ses représentations conventionnelles. Ce corpus singulier, nuancé et complémentaire, est rassemblé sous la volonté d’un regard poétique sur le paysage, la biodiversité et l’écologie. Prenant forme via la peinture, le dessin, la photographie et la manipulation du papier, ces œuvres nous envoûtent par leur romantisme, leur luminescence et leur esprit de fantaisie décomplexé. Les artistes formulent ainsi un désir collectif de dialoguer avec le paysage et ses significations émotionnelles, symboliques, écologiques et picturales – provoquant une réflexion sur notre relation à la nature. C’est dans une esthétique graphique et symbolique, puisée dans leur perception et leur expérience du naturel que les paysages croisés de Demers, Deschênes, Gagné et Hermann nous invitent à porter notre regard sur des horizons inédits.

Les sculptures murales en papier de Karine Demers sont en perpétuel contact avec l’analyse de son identité intérieure et psychologique, la tradition de l’artisanat et de l’origami. C’est en pliant des découpages qu’elle construit des compositions complexes, minutieuses et séduisantes. Par des jeux de lumière et d’ombre, ses sublimes assemblages façonnent textures, rythmes, cartographies, impressions de bouquets floraux et d’architectures naturelles.

Robert Deschênes, alchimiste des ambiances, utilise la gestualité, la couleur et la tâche pour faire apparaître des paysages abstraits, comme des monts surgissant de la brume. Dans un langage métaphorique ou intuitif, il fixe sur la toile des explosions de lumières aux allures de feux d’artifice et de brasiers déchaînés. Ses œuvres expressionnistes révèlent la fougue contenue dans son geste ainsi que des impressions visibles de légèreté et de fluidité qui invitent à la contemplation.

Les œuvres de Lise Gagné, techniques mixtes sur papier Saint-Gilles, proviennent directement de son observation approfondie de la flore en territoires sauvages. Ses compositions multiplient les forêts, les étangs, les nuages. Abstraites et énigmatiques, ses œuvres sont à l’origine d’un procédé qui allie photographie, peinture et dessin. C’est par l’entremêlement de ces différents médiums et par sa rencontre avec les espaces magiques de la nature que Gagné crée des œuvres brouillant nos repères avec finesse.

Géza Hermann, peintre et paysagiste sculptural, influencé par la philosophie ésotérique, l’art oriental et le tai chi chuan, crée un art transformatif. Il utilise des matériaux naturels tels que des fleurs, feuilles ou brindilles qu’il utilise en guise de pochoir, pulvérisés par des éclats colorés de peinture aérosol. Lorsqu’une lumière ultraviolette est projetée sur ses œuvres, de nouvelles luminescences et d’harmonieuses compositions se révèlent à nous. Grâce à Hermann, le spectateur découvre littéralement l’invisible.

CLIQUEZ ICI / CLICK HERE (119 téléchargements) pour télécharger le dépliant web de l’exposition.

Visionnez notre capsule vidéo de l’accrochage de l’exposition!