Steven ORNER

L’œuvre de Steven Orner s’apparente à une sorte de conte dévoilant les différentes facettes d’une banlieue imaginaire. L’artiste explore depuis plusieurs années l’utopie et son concept opposé : la dystopie. Figuratives, ses œuvres sont construites comme des récits interrompus ou suspendus, où les formes et les fragments sont souvent présentés comme des montages. Inspiré par les « suburbs » américaines, Orner brosse un portrait parfois inquiétant de ces quartiers résidentiels qui incarnent, dans l’imaginaire collectif, la poursuite de la perfection futile. Les apparences sont parfois trompeuses dans ces œuvres, qui dévoilent au spectateur attentif des détails surprenants et inattendus, alliant la réalité confortable d’un quartier résidentiel à la science-fiction.

Dans ses tableaux les plus récents, une série de fragments, tirés de l’imagerie populaire moderne de la culture américaine des années 50 et 60 (caricatures, paysages et éléments architecturaux) sont coupés de leur contexte et intégrés dans un univers décalé, anachronique. Des textures et des tonalités se fondent en transparence, des couleurs délavées ou même éclatantes nous présentent une œuvre d’aspect à la fois ancien et contemporain. L’artiste se représente parfois lui-même dans ces narrations visuelles qu’il conceptualise. Ainsi, il nous permet d’accéder à cette nouvelle réalité qui nous surpasse et nous intrigue..

Poétique et allégorique, le sens littéral des lieux et des objets est sans cesse transformé dans l’œuvre d’Orner, offrant au spectateur un univers étrange où faux-semblant, critique de la société moderne et contemporaine, poésie et fiction sont questionnées non sans une pointe d’humour et de mystère..

Steven Orner est né aux États-Unis et réside à Montréal depuis plus de 20 ans. Il est détenteur d’un baccalauréat en beaux-arts du Maryland Institute College of Art et d’une maîtrise en peinture et gravure de la très réputée Yale University School of Art, aux États-Unis. L’artiste se consacre depuis de nombreuses années à sa pratique picturale. Il compte à son actif plusieurs expositions, tant individuelles que collectives dans diverses institutions telles que : la Galerie d’Art d’Outremont (2019), le Musée des beaux-arts du Mont-Saint-Hilaire (2010), et également à l’étranger (États-Unis, Paris, Berlin). Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2008 et du Conseil des arts du Canada en 2009 et 2012, ses œuvres font partie de collections publiques et privées à Montréal et à New York. Il a aussi reçu de nombreux prix, dont le prestigieux Schoelkoptf Travelling Fellowship Prize de l’Université de Yale.

DÉCOUVREZ la capsule vidéo de l’exposition “MÉMOIRE ET DÉSIRS”
CLIQUEZ ICI/CLICK HERE (89 téléchargements) pour télécharger le pamphlet visuel de l’exposition “MÉMOIRE ET DÉSIRS”.

Boys lost and found, 2019

Boys lost and found, 2019

Techniques mixtes sur papier, 56 x 76 cm

Growth in the soil, 2020

Growth in the soil, 2020

Acrylique et huile sur papier, 76 x 56 cm

I have a recurrent dream, 2018

I have a recurrent dream, 2018

Acrylique et huile sur papier, 76 x 56 cm

Rescue, 2020

Rescue, 2020

Acrylique et huile sur papier, 76 x 56 cm

Just up the Coast, 2020

Just up the Coast, 2020

Techniques mixtes sur papier, 56 x 76 cm

Telling fact from fiction, 2020

Telling fact from fiction, 2020

Acrylique et huile sur papier, 76 x 56 cm

Praying to the Aliens, 2020

Praying to the Aliens, 2020

Technique mixte sur papier, 56 x 76 cm

Prospectors, 2020

Prospectors, 2020

Huile sur toile, 102 x 76 cm

When things get complicated, 2019

When things get complicated, 2019

Techniques mixtes sur papier, 56 x 76 cm